• Les bananes, ça fait rêver du loup....

    Marrant comme un topalakon peut te faire repartir dans ton passé...

    Dans tes mythes z'et légendes à toi!

    (Les topalakons sont des trucs bizarres qui fleurissent un peu partout sur des sites dédiés et sont un classement totalement partial et parfois bizarre de trucs et choses complètement inutiles dont tout le monde se fout et donc raffole)

    Donc celui dont auquel je fais référence classait les petits (ou gros) mensonges qu'on a entendu étant enfant ou qu'on a dit à nos enfants genre "si tu continue à mettre tes doigts dans ton nez, ils vont ressortir par les z'yeux".

    Dans mes mythes z'et légendes à moi, il y a le célèbre...

    "LES BANANES ÇA FAIT RÊVER DU LOUP"

    Oui M'sieur-dames, rien de moins rien de plus...

    Je ne sais pas comment c'est venu à mes parents, ni pourquoi... Je ne sais pas quelle était la réputation des bananes dans les années 60/70 mais on ne mangeait pas de bananes le soir et le prétexte invoqué était que 

    "ça fait rêver du loup"

    Et moi j'y croyais et même si de temps en temps je demandais une banane en dessert le soir, j'avais quand même un peu peur des conséquences... j'allais rêver du loup et si ça se trouve pendant mon sommeil, il me mangerait toute crute.... Hé! on me la faisait pas à moi! J'avais lu "la chèvre de M. Seguin" et "le petit chaperon rouge" et je savais bien que le loup, il croquait tout ce qui passait à sa portée... chèvre ou petite fille!

    De toutes façons, à chaque fois on me répondait la même chose et je ne mangeais pas la banane tant désirée et redoutée en même temps... 

    Mine de rien, ça a duré un moment parce que j'ai des souvenirs de ça qui se passe dans la maison dans laquelle nous nous sommes installés vers 72/73... J'avais donc 9/10 ans. Faut dire qu'on n'avait pas internet pour vérifier... Maintenant j'aurais juste à taper "banane qui font rêver du loup" et hop, je saurais bien que c'est même pas vrai d'abord et je pourrais courir dans la cuisine m'empiffrer de bananes juste avant d'aller me coucher... mais à l'époque, nous on n'avait même pas le téléphone, alors internet, tu m'a compris hein!

    Je ne sais pas à quel âge j'ai osé braver l'interdit, à quel âge j'ai osé dire que "on s'en fout du loup, moi j'ai envie de manger une banane le soir" mais c'est arrivé... un soir... et ce soir là, je n'ai pas rêvé du loup. Peut être l'ai je annoncé fièrement le lendemain à mes parents, peut être se sont ils regardés en souriant sous cape ou avec cet air désespéré qu'ont parfois les parents dont les enfants croient aux contes trop longtemps et sans doute le soir suivant, j'ai pu manger une banane (écrasée avec du sucre et du citron, c'est tellement bon)... Sans doute ai je fais un petit pas hors de mon enfance ce soir là, je ne sais plus. Seul le mythe est resté, dans un petit coin de ma mémoire, un petit mythe tout doux, comme un souvenir d'enfance...

    Les bananes, ça fait rêver du loup....

     

    « Full moon is coming...Peau d'arbre... »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Mars 2014 à 20:18

    Moi, c'est une enseignante qui me disait qu'elle allait nous clouer aux plafond par les oreilles. Bien plus tard, j'ai compris que c'était juste impossible de nous clouer par les deux oreilles en même temps au même plafond (tête oblige), mais en CE1, ça m'a tellement impressionnée que je n'ai pas osé dire que j'avais envie d'aller aux toilettes et j'ai fait pipi sur ma chaise :D

    (même pas honte)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :