• Un papillon, aux yeux marrons...

    M'a tenu compagnie tout l'après-midi...

    Il s'est posé sur ma main pendant que je lisais, j'avais peur de lui faire mal, j'ai essayé de le faire partir mais rien à faire, il est revenu...

    Un papillon, aux yeux marrons...

    J'ai donc continué ma lecture au soleil avec un papillon sur la main...

    Un papillon, aux yeux marrons...

    Il a fini par s'envoler mais il n'est pas resté loin.

    Je l'ai vu le reste du temps, voleter alentours...

    Faut dire qu'avec son aile boiteuse, il est reconnaissable...

    Un papillon, aux yeux marrons...

    Un ruisseau bouillonnant à 2 pas de moi...

    Un papillon, aux yeux marrons...

    Et quand je lève la tête, la montagne...

    Faut pas grand chose pour être bien finalement... 

    Un papillon aux yeux marrons
    S’en va à Marseille sur l’dos d’une abeille
    Un papillon aux yeux marrons
    S’en va à Marseille sur l’dos d’une abeille
    C’est pas tout près ! dit l’araignée
    Pas tout près dit l’araignée

    « Mes huiles de sorcière...Fifty.... »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Août 2013 à 17:48
    jubama89

    excellent !!! sûr qu'il voyait mieux ce paysage posé sur ta main, ou alors il est tombé amoureux !

    Bises

    2
    Mercredi 7 Août 2013 à 17:52
    La Bastidane

    C'est parce ce que tu le vaux bien, je suis sûre aussi qu'il est tombée amoureux.

    3
    Mercredi 14 Août 2013 à 02:33

    Sont drôlement dragueurs ces papillons  Des fois, il suffit qu'on sente bon, par exemple la verveine... pour qu'ils ne vous lâchent plus. Paraît que les demoiselles papillons sentent naturellement la verveine 

    J'adore ces petits bonheurs partagés. Merki 

     

     

     

    4
    hiberatus
    Mercredi 23 Octobre 2013 à 11:26

    bien belle histoire que celle de ce papillon..... un petit signe du ciel?

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :